Vous recherchez ceci?
Menu du site d'Aster sur le dessin de presse
Présentation de l'auteur Dessins pour la communication d'entreprise Caricatures de presse, signées Aster Dessins d'humour, pour les revues et  les magazines Animation de congrès, de meetings, de workshops et d'émissions par des dessins en direct ou sur le vif Logos, pictogrammes et mascottes pour la communication d'entreprise Illustrations publicitaires et promotionnelles
Alors cliquez sur les bulles ou rendez-vous sur
dessindepresse.com et cartoonevent.com,
où vous accueille
l'auteur de ces pages...

Le dessin et la caricature dans la presse
Au travers d'une étude du rôle social et de la fonction journalistique des dessinateurs dans la presse quotidienne nationale
en Communauté française de Belgique.


Mémoire
de fin d'étude
de Jean-Philippe Legrand, alias dessinateur Aster
, présenté en vue de l'obtention du
grade de Licencié en Information et Communication présenté à l'Université de Liège en 1998


Historique de la caricature
La profession de dessinateur
Les dessinateurs dans la presse belge
Utilité et fonction
Page d'accueil et contacts


AVANT-PROPOS



"Quelle serait exactement, dans un journal, la fonction de ce personnage au statut relativement flou et aux compétences aussi variées qu'indéfinies?…" C'est à peu près de cette façon qu'il y a environ un an, un certain professeur de Journalisme suggérait à ses étudiants en quête d'un sujet de mémoire, de se pencher sur le cas "mystérieux" du secrétaire de rédaction.

Si je fus séduit par l'angle d'approche (le principe, l'idée de base), je le fus moins par le sujet, qui n'avait jamais soulevé quantités de questions. En fait, - conséquence de ma passion pour le dessin -, un autre personnage me paraissait bien plus énigmatique et ce, depuis des années déjà: le dessinateur de presse. Un vrai fantôme celui-là: aperçu par tous les lecteurs, qui ne le trouveront guère à la rédaction, il est de ceux qui animent le triste manoir de l'information, en titillant au passage ceux qui, par leur publicité, en sont devenus les premiers locataires. Il est une âme, disions-nous, pour ce média de plus en plus austère et impersonnel aux yeux d'un public accoutumé aux facilités de l'audiovisuel.
Les allégories devraient s'arrêter ici. Source de trop de confusions et d'abus divers, ce genre d'abstractions menace tout discours sur la caricature, elle-même parangon de l'exagération. La mesure se voudrait mon credo, l'approche rigoureuse et relativement objective ma gageure. Je ne tiens pas à dissimuler mon étonnement face à la méfiance que suscite parfois d'emblée ce sujet "peu académique".

La suggestion professorale aura donc trouvé acquéreur, assoiffé de réponses à diverses interrogations: comment se passent les journées d'un dessinateur de presse? Quelle personnalité se cache sous cette sympathique signature? Serait-il un journaliste devenu dessinateur ou la simplicité apparente des dessins est-elle due à des contraintes particulières? Peut-il vivre exclusivement de cette activité? Quels sont ses rapports avec les autres journalistes… et les autres dessinateurs? Dès lors que l'on prend conscience que les dessinateurs de presse constituent un groupe professionnel, d'autres questions surgissent: Y a-t-il de la concurrence? Pourquoi certains bénéficient-ils des meilleurs pages d'un journal tandis que d'autres semblent boudés par les rédactions? Etc.

La volonté d'apporter des réponses concrètes à toutes ces questions croisa mes aspirations qui étaient de rencontrer des professionnels. La Belgique francophone se présentait dès lors comme un terrain très commode et qui n'avait plus à gagner mon intérêt. Et c'est en considérant l'état de la presse belge, et son manque d'attrait pour les caricatures, que se posa une ultime question: en fin de compte, à quoi servent les dessins de presse? Quelle est l'utilité du dessinateur dans un journal?

Comme évoqué plus haut, c'est bien une passion pour le dessin qui est à l'origine de ce mémoire de journalisme. La rencontre avec le "dessin de presse" est quant à elle relativement récente (première candidature), même si je me souviens l'avoir pratiqué "sans le savoir" dans divers journaux d'étudiants. Cette année académique me permit de l'expérimenter "consciemment" au travers de collaborations avec le journal La Wallonie durant mon stage, le journal de la Fédé ainsi que le 6, Rue de la Loi, le journal du Parlement Jeunesse .
Enfin, ce travail est aussi le résultat de nombreuses entrevues avec des dessinateurs extrêmement accueillants et dont j'aurais souhaité rapporter les propos avec plus de détails et de complétude. Que ceux-ci n'ignorent pas que chaque échange aura été utile, serait-ce pour confirmer ce que d'autres - dont des auteurs - ont avancé ou infirmer mes propres a priori. Qu'ils en soient remerciés très chaleureusement. Aussi, je leur souhaite, à tous, une bonne lecture
.

©aster2007 Toute reproduction interdite.
Disclaimer

Mémoire sur le dessin de pesse : frontispice


***