Logo Mémoires ardennaises

présentent

Camille Gaspard, auteur wallon qui suis-je?

 

Camille Gaspard, auteur wallon
548p. format 16x24cm, 900 gr.
Livre cartonné, dos carré, cousu, imprimé en Belgique.

150 textes en wallon (dont 20 en liégeois)
130 illustrations, 80 partitions avec accords.

Prix à ce jour :
Livre et accès à tous les enregistrements, sans les frais de port: 30€
Livret de partitions originales au format A4 (140p., reliure à anneaux) : à déterminer, en cours d'impression

Réservation
Vous pouvez simplement réserver un exemplaire et le payer lors d'un retrait ultérieur à Stavelot. Si vous souhaitez le recevoir par la poste (+5€) ou le retirer ailleurs, il convient de régler son achat anticipativement, s'il vous plait.

Paiement:
Au compte ING n° BE44 3630 6194 4745, à "Editions Mémoires Ardennaises" (adresse ci-dessous).

En communication :
Vos noms et prénoms et le mode de retrait (par ex. la personne de la famille à qui vous souhaitez que je remette le volume ou votre adresse pour envoi par poste). Il est préférable de m'envoyer un mail pour préciser ces éléments, de même si vous souhaitez un justificatif avec TVA de type facture.

Contacts:
Jean-Philippe Legrand
Sous Wérimont, 22 - 4970 Stavelot
Fixe : 080/64 32 08 - Gsm : 0475/33 71 24
aster@dessindepresse.com

Livraison
Retrait à Stavelot chez moi ou chez un membre de la famille que vous connaissez. Je livre aussi certaines régions où je passe régulièrement... A voir au cas par cas.
Expédition par courrier : + 5€ (à ajouter à la commande)
.

Le livre n'est actuellement pas disponible en librairie

En extra
Cahier de 90 partitions originales couleurs, 150p. A4, reliure métallique. 20€ + 5€ de frais de port

Merci!

www.memoires-ardennaises.be


Camille Gaspard (1917-1990)

 

Jean-philippe Legrand

Auteur dialectal établi à Wanne, un village du nord-est de la Belgique. Ses œuvres écrites, principalement des chansons et des pièces de théâtre, ont été diffusées en provinces de Liège et de Luxembourg de la Seconde Guerre mondiale à la fin des années 80, tandis qu’il s’illustrait aussi comme interprète et acteur. Sollicité à de nombreuses occasions pour concevoir de savoureux morceaux de circonstance, il était devenu une sorte de référence locale. Fermier de son état, père de 6 enfants, homme sensible, idéaliste, engagé, il nous transmet un wallon authentique appris sur le giron de sa mère. Dans ses poésies, chansons de cabaret et compositions dramatiques, il met en scène les mœurs villageoises d’une Ardenne tendre et truculente, parfois en révolte, traversée par les mutations du siècle passé.

L'auteur

Jean-philippe Legrand

Né en 1976, Jean-Philippe Legrand est licencié en journalisme et dessinateur de presse spécialisé dans la communication d’entreprise, sous le pseudonyme Aster. Mettant à profit son intérêt pour la culture wallonne, ses compétences graphiques et ses aptitudes musicales, il restitue l’oeuvre dialectale de son grand-père dans un ouvrage à la fois divertissant, pratique et d’une bonne facture philologique. Les notices contextuelles intéresseront les passionnés d’histoire et de traditions ardennaises tandis que les nombreuses partitions réjouiront les mélomanes, les interprètes de chansons wallonnes et leurs accompagnateurs. Grâce au lexique fouillé joint à chaque texte, peut-être la jeune génération aussi sera-t-elle sensible au trésor d’expressivité que recèle notre savoureux parler qui est, depuis si longtemps, indissociable de notre identité.

 

 

Extraits

Composition du livre

extrait- sommaire


La biographie

bio01

 

Bio2

 

bio3

 

Bio4



L'oeuvre : un wallon savoureux...

extrait- petits progres

 

 

extrait- louk

ECOUTER
l'extrait

Ecoute

 

Louke ! : regarde !
Lèy lès hozètes : “laisser ses guêtres” périr, mourir.
Fé rizète (Lg. rîzète): faire risette, séduire, chercher à se rapprocher.
On vî strouk : “une vieille souche”, terme plaisant pour apostropher un vieux camarade ou péjoratif pour désigner un vieillard.
On boulzouk : se dit d’un homme petit, trapu et ventru (NCG).
Loukes-tu là k’ tu makes ou makes-tu là k’ tu loukes?!: formulette (virelangue dit-on aujourd’hui) basée sur une allitération, “regardes-tu où tu frappes ou frappes-tu où tu regardes?!” (cité in LR Gl. p174).

 

 

extrait- Marèye

ECOUTER
le morceau

Ecoute

 

K(u)mahi : brouiller.
Lu linwe : la langue.
One soflète : ancien soufflet de foyer, pourvu d’une clapète.
On crowin : une mauvaise herbe.
On fâs-vizèdje : un masque.
D(u)fûler : dévoiler, rapporter.
Assâh’ner : assaisonner.
Oy : part. passé de oy, entendre.
Rètcher : cracher.
Hign(e)ter : rioter, ricaner.
« Louke à t’ sogne » : Méfie-toi !
Houki : appeler.
Tchawer : criailler d’un ton aigu.
D(u)brèner : salir, dénigrer.
Sètchi foû spèheûr : tirer d’embarras.

 

 

extrait- valse

ECOUTER
l'extrait

Ecoute

 

Lès cènes : les cendres.
Râbyi (ou à Stav. râbi, LR Gl. ; pfs râbyer): (sens assez large) se démener pour sortir d’une situation difficile, avec l’idée de gratter; fouiner, trifouiller.
One copène : une causette.
Roufler : foncer, se ruer.
Flahi : frapper à grands coups.
Ray : arracher ; s’employer de toutes ses forces.
Dârer : foncer, se précipiter.
Lu fîve : la fièvre.
S(u)târer (su) : s’étendre.
One fî à fé : pour une fois.
Taper djus : arrêter, stopper le travail.
Tchik(e)ter : hésiter, chipoter.
Viker so blancs peûs : “vivre sur pois blancs”, dans l’abondance.
One rabrouhe : la contrariété, un revers.
On mèhin : un ennui, un problème.
On rupin : un riche ; ici, par ext., un bon vivant.

 

 

En wallon liégeois

extrait- chanson comique

 

ECOUTER
le morceau

Ecoute

 

In-èmacralé : un empoté.
Båbilème : idiot.
On crustin : un chrétien.
One hègne : une grimace.
On gruzê : un grêlon.
S(i)-fêt(e): tel(le).
Fé bèrwète : basculer (tel une brouette), échouer.


 

 

S'en suivent le texte en orthographe Feller et immédiatement après, le glossaire.

 


De nombreux textes sont introduits par une notice contextuelle. Ici un fait historique.

extrait- planche-clokes

 

Presque toutes les chansons sont assorties d'une partition claire (avec accords d'accompagnement).

extrait- planche01

 

Le glossaire est fouillé et procure des compléments d'information quand cela a été jugé intéressant.

Extraitp144

 

Quelques illustrations dessinées agrémentent la mise en page.

extrait- chanson comique 2

 

Le glossaire, placé après chaque texte, évite de devoir se reporter à la fin du livre et chercher longuement les mots incertains...

extrait- planche-grand-pere

 

Malgré la division thématique, le livre suit plus ou moins une trame chronologique. En fin d'ouvrage, on trouvera des textes matures
appelés "avizances" prononcées à la messe de la fête annuelle : de petits trésors de sagesse et de langage...

Camille à l'église


(...) On-z-ô djâzer du groupes du priyîres, du méditâcion èt ku sé-dj’. Priyîre, méditâcion, spirituwalité... volà bin dès grands mots po dès p’titès djins come on-z-èst ! Lu dandjî, c’èst d’ pinser ku ç’ n’èst fêt k’ po lès cis ki lûgnèt fwèrt hôt. Tot djustumint, l’ Bon Diu n’èst nin si hôt k’ çoulà. Lu spirituwalité, c’èst l’afêre du tot l’ ci ki cwîre à s’èlèver on pôk èrî d’ tère avou dès djèsses tos simpes : saveûr gârer s’ vwèture d’adreût po lèy plèce âs-ôtes, nin taper sès trigus n’impôrtu wice come s’on-z-èsteût tot seû â monde, rèspècter l’ Nature ku l’ Crèyateûr a fêt si bèle. Nos-èstans “l’ an.né d’ l’anviron’mint”: î pinse-t-on assé ?
(...)
Saveûr rinde chèrvice, “dèpaner”, come on dit, sorlon nos mèyeûzès tradicions. Todi èvôye à l’ dulongue dès dîmègnes, noste èglîhe èst là po nos-êdi à viker come dès djins k’ont do coûr. Nos rapurdans tot doûç’mint ku l’ Bon Diu n’ passe nin s’ timps à distribuwer dès dècorâcions. I va drole avou Lu... Lès pôves mâlureûs, afêtis d’èsse toudi lès dièrins èt ki s’ dumandèt s’il âront bin one pitite tchèyîre o fond do paradis, su r’troûv’rint co bin ozès bês grands fôteûy do prumî rang...

 

 

A la fin de l'ouvrage, le lecteur trouvera des termes spécifiques au wallon de Wanne ou commentés par Camille Gaspard.

extrait- lexique

 


 

Enregistrements accessibles après l'achat du livre

Camille Gaspard lui-même
accompagné d'Arsène Collin
Autres chanteurs
Enregistrements de
Paul Collaer (INR) en1954
Anatole
Bèle Marèye
C’èst l’ dolâr
Côp d’ huflèt
Deûs curés (lès)
Dj’a l’ moto
Dju n’ brâkèle nin !
Fâve d’ à Djîle (lu)
I n’ mu plêt nin d’aler pus reû
Inte du no-ôtes
Louk !
Marèye Clapète
Payîzan d’ Tîleû (li)
Pèneûs’té
Petits…
Pice-crosse
Pitit mamé
Pititès fleûr du prétimps
Po lès djins du m’ payis
Quand c’est qu’ tu mets ton beau vantrin
Tchante valèt
Valsans
Vîve nosse walon’rèye
Amoureûse - Hélène Marechal
Bèle amitié - Louis Bovy
Bèle amitié - Berthe Lecoq
Bèle Marèye-Clément Gérardy
Dji m’ va ‘nnè raler d’min - Jeannine. Kaels
Dji tchante por vos - Pierre Hallet
Dji tchante por vos - Louis Bovy
Djoyeûs clicotîs - Marcel Gérard & Geneviève Daine
Èmancipâcion du l’ fème - Ghislain Chevolet
Flaminds d’ so lès hés - Joseph Remy & Roger Reinkin
Grands-omes - Louis Bovy
Mi-ome an vantrin - Hélène Maréchal
Mu p’tit viyèdje - Annette Hurdebise
Pititès fleûrs du prétimps - Louis Bovy
On p’tit-êr d’ârmonika - Gilberte Putz
Pocwè n’ av nin v’ni ? - Joseph Remy
Ruv’ni - Louis Bovy
Sint Nicolèy tirolyin (lu) - Louis Bovy
Solo d’ nosse Walon’rèye - Lucie Thomas
Tiroliène dè råskignoû - Louis Bovy
Tiroliène d’amour - Louis Bovy
Tiroliène d’Ârdène - Louis Bovy
Treûs galants m’ sicriyèt - Gilberte Putz
Valsans - Louis Bovy
Vîve nosse walon’rèye - Louis Bovy
Wice va-t-i ? - Louis Bovy
Appel aux vaches
Ah quel nez!
Bèle Marèye
Boum boum
Chez le ministre de la guerre
L'ivrogne et l'hypocrite
Le compagnon

 


 

En primeur...

Pitit mamé
Ecoute
Dj’a l’ moto
Ecoute
Vîve nosse walon’rèye
Ecoute
Appels aux vaches!
Ecoute
boum boum
Ecoute

Si vous-mêmes, vous possédez ou crééez des enregistrements de morceaux de Camille Gaspard, s'il vous plait, faites-nous le plaisir de les partager!


Commentaires de lecteurs

Merci Jean-Philippe !

Je ne savais pas qu'il y avait tant de chansons et poèmes enregistrés. Et avec la voix d'oncle Camille, c'est impressionnant.
En lisant un peu tous les jours... je découvre sa personnalité, sa sensibilité, la richesse de ses écrits, c'est beau.
C'est aussi comme si je me rapprochais de mes parents qui l'admiraient, qui en parlaient, qui vivaient avec eux, qui racontaient. C'était une famille fort unie.

J'aime beaucoup ton livre et l'hommage que tu lui rends, tu le fais aussi avec beaucoup de sensibilité, on sent bien combien tu appréciais ton grand-père !
Vive le wallon !

(...)
Chouettes les photos !

Denise

-------------------------------

Bonjour/soir, c'est selon...

Captivante, la lecture de ton chef-d'oeuvre , Jean-Philippe !
(...)

José

-------------------------------

Bonjour Jean-Philippe,

Je te remercie encore de m'avoir donné l'occasion de me procurer ton si beau livre : j'ai déjà eu l'occasion d'en feuilleter certaines pages; c'est vraiment un bel ouvrage !
(...)
Je ne manquerai pas de faire ma petite promotion dans mon cercle de patoisants. Bien à toi.
Jean

-------------------------------

Bonjour Jean Philippe.

Je viens de terminer une première lecture rapide de l'ouvrage que vous consacrez à votre Grand-Père.
(...)
Mais je ne résiste pas au plaisir de vous dire tout le bonheur que je ressens à cette lecture.
Si la perfection n'est pas de ce monde, votre oeuvre s'en rapproche. Un travail de bénédictin... Quelle finesse, quelle précision, quelle poésie, le tout par une plume bien talentueuse.
L'oeuvre de Camille est déjà merveilleuse mais mise ainsi en valeur, c'est un vrai trésor.
De plus, elle évoque pour moi de bien bons souvenirs de vos grands parents.
Ils étaient de ces personnes trop rares, totalement bonnes, accueillantes et exceptionnellement bienveillantes.
De celles qui occultent leurs difficultés pour s'intéresser aux autres...

En vous remerciant sincèrement, je vous encourage à poursuivre votre oeuvre littéraire. Je serais heureux un jour de découvrir Le théâtre de Camille Gaspard ou la vie si singulièrement riche de Marcel Jeanpierre.

Cordialement.

Louis

-------------------------------

C'est avec un immense plaisir que j'ai lu ton livre, qui constitue un document remarquable sur un auteur non moins remarquable.
Après lecture attentive, ton travail ne mérite que des éloges.
Le livre est exceptionnellement bien conçu et réalisé, à tous égards. La structure du texte et des documents est parfaitement ordonnée, ce qui rend la lecture particulièrement agréable. Je souligne la mise en page, le choix des différents caractères, le beau papier et les illustrations, photos noir et blanc au caractère agréablement désuet. Qui plus est, il y a tout le contexte environnemental qui accompagne la présentation des chansons et qui est très instructif, de même que les photos qui émaillent le texte et montrent l'auteur au fil de sa vie, et l'évolution du village au cours des ans pendant la période 35-60. La publication des partitions musicales, d'une facture impeccable, ajoute encore à l'intérêt de l'ensemble de l'ouvrage. J'ai apprécié beaucoup les textes et commentaires qui sont écrits dans un français littéraire parfaitement maitrisé.
(…) Je dois dire que ma préférence est la fin de l'ouvrage où sont présentés les " lîhèdjes " et les " avizances " parce que c'est là qu'apparait le plus profond de la personnalité de Camille.
(…)
Je souhaite vivement que ton talent d'éditeur n'en reste pas là, et que " Mémoires ardennaises " connaisse un bel avenir.
Paul

-------------------------------
Bonjour Monsieur Legrand,

Je viens de terminer la lecture de la vie et de l’œuvre de Camille.
J’ai pris tout mon temps pour déguster les chants, poèmes, déclamations de Camille ainsi que sa biographie.
Ayant bien connu et apprécié Camille, j’y ai pris beaucoup de plaisir et j’ai découvert différentes facettes de sa personnalité d’artiste mais aussi de philosophe.
C’est une véritable leçon d’art de vivre que nous donne Camille au travers de son œuvre.
Je vous présente mes chaleureuses félicitations pour ce magnifique ouvrage auquel vous avez consacré énormément de temps et de talent.

Bien amicalement

Jules


©Jean-Philippe Legrand - Mémoires ardennaises